Santé de la peau 31 octobre 2017

Les vilaines taches pigmentaires

Le temps est doux, les couleurs chaudes nous entourent, comme les arbres se parent de rouge, de jaune et d’orange. Le mois de novembre est rempli de plaisir avec la cueillette des pommes et des citrouilles, les friandises et les bons soupers au chaud. L’été se termine et l’automne s’enchaîne tranquillement et qu’est-ce que l’on remarque sur notre visage ? L’apparition de petites taches pigmentaires que nous n’avions jamais remarquées auparavant. Mais que se passe-t-il ?

Comprendre la peau, cet organe

Étant donné que la peau est un organe, sa façon de se protéger contre le soleil et la chaleur en été, c’est de s’épaissir. Une peau en santé peut se protéger jusqu’à 80 % naturellement, même sans facteur de protection solaire ! Lorsque la peau s’épaissit, elle se régénère donc plus fréquemment qu’à la normale. L’exposition au soleil stimule les cellules de notre peau que l’on retrouve dans le derme, et qui s’appellent les mélanocytes. Ce phénomène permet donc à ces dernières de produire de la mélanine; le pigment de la peau. C’est par ce fait que nous avons tous(tes) des couleurs de peaux différentes et que certain(e)s d’entre nous bronzent plus facilement. Vous pouvez donc comprendre que ce phénomène se produit malgré l’application d’une protection solaire.

Avec nos activités d’été, nous nous exposons beaucoup trop au soleil, ce qui incite les mélanocytes à produire continuellement un surplus de mélanine (pigment). Les mélanocytes n’ont donc aucun repos et finissent par exploser de mélanine, qui en fait, devient ce que l’on appelle une tache pigmentaire. Autrement dit, un regroupement de mélanine sur l’épiderme.

Un fait intéressant : sachez que parfois, lorsque l’on voit une tache pigmentaire apparaître sur notre visage, cela fait déjà six ans que l’explosion de mélanine s’est faite à l’intérieur du derme; elle apparaît au niveau de l’épiderme seulement plus tard.

Solutions possibles pour éclaircir le teint

Pour commencer, étant donné que la tache pigmentaire commence au derme de la peau, il est pratiquement impossible de les faire toutes disparaître. Par contre, il existe plusieurs traitements et routines de soins qui aident à les atténuer. Dites-vous que vos cellules ont énormément d’inflammation et sont maintenant très sensibles, et que plusieurs d’entre-elles fonctionnent au ralenti dû à l’explosion des mélanocytes.

1- C’est donc très important d’utiliser des produits adaptés pour bien hydrater, protéger, et apaiser la peau. Certains produits peuvent très bien aider à éclaircir le teint et à l’unifier, mais encore une fois, aucun produit ne peut pénétrer jusqu’au derme de la peau.

2- Pour traiter les taches en profondeur, il suffit d’y aller avec des appareils plus performants comme le Max+. Ce dernier, utilisé sous forme de cure, peut en fait calmer l’inflammation dans les cellules, stimuler la régénération cellulaire, renforcir les cellules et stimuler la production de collagène.

3- Il existe également la technique du micro needling qui aide grandement à réduire les taches pigmentaires. Les micro-aiguilles créent des micro-déchirures sur l’épiderme ce qui oblige la peau à mieux se cicatriser et à recommencer à produire les cellules dont elle a besoin pour atténuer les taches, les rides et augmenter la fermeté. Cet outil est utilisé en cure de six à huit traitements, idéalement de façon hebdomadaire afin d’optimiser les résultats. Par la suite, la cliente repart avec l’outil pour continuer l’entretien à la maison. Sachez que lorsque votre cure est terminée, il se peut très bien que vous deviez revenir pour une ou deux autres cures pour la première année, le temps que votre peau s’habitue.

À noter que tant et aussi longtemps que vous vous exposerez au soleil sans protection, votre peau continuera à montrer des taches pigmentaires.

 

Leave a Reply